Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Derniers articles

Il n'y a pas de commentaire

Blog tags

Nappy Queen : une gamme made in France pour l'entretien de vos cheveux crépus
Nappy Queen : une gamme made in France pour l'entretien de vos cheveux crépus

Princesse Ameerah a eu le plaisir de s'entretenir avec Bilguissa Diallo, fondatrice de la marque Nappy Queen. Elle nous parle de l'inspiration qui l'a poussée à lancer une gamme de produits capillaires made in France et nous délivre des conseils à suivre absolument pour une chevelure afro respectée !

Quand a débuté l’aventure Nappy Queen ?

Bilguissa Diallo : Il y a plusieurs étapes dans cette aventure de projet d’entreprise. Avant j’étais journaliste, je voulais créer une entreprise mais le marché de la presse et de l’édition était en difficultés. J’ai fait ça pendant plusieurs années jusqu'à l'âge de 35/36 ans où à l'issue d'une fin de contrat, au fur et à mesure, je m'étais construite une réflexion capillaire autour du défrisage. Alors que je n'ai jamais été une fille « girly », je me suis intéressée au cheveu. 

J'ai développé cette réflexion pendant longtemps jusqu'à ce que je comprenne que la seule solution était d'arrêter de me défriser les cheveux. C'était plus un verrou psychologique que j'ai réussi à faire sauter. Je me suis souvenue que petite, j'arrivais à m'occuper de mes cheveux naturels. Alors pourquoi n'y arriverais-je pas maintenant ?

J'ai aussi pu remarquer que je n'étais pas la seule à avoir cette réflexion.

À l'époque, il n'y avait pratiquement que des produits américains sur le marché alors je me suis dit : « pourquoi ne pas créer une marque française ? ». Après tout, nous sommes aussi un pays de produits cosmétiques où il y a les matières bruts nécessaires.

Vers 2011, j'ai commencé à travailler sur la formulation d'une gamme. Cela a mis 1 an et demi.

Fin 2012, la gamme Nappy Queen était lancée.

C'est donc une réflexion sur ton identité qui t'a poussé à lancer la marque Nappy Queen.....

BD : Oui, c'est une réflexion sociétale sur qui nous sommes. Pour moi, ce fut une réflexion en tant qu'individu et aussi en tant que journaliste. L'idée, c'était de faire des produits pour des gens qui me ressemblent et d'avoir une posture différente de celle qui est de se plaindre tout en attendant que l'on fabrique les produits qui nous correspondent. En France, malgré les embûches, on a la possibilité par rapport à l'Afrique de créer plus facilement son entreprise.

Je connais une personne qui a lancé une gamme au Sénégal. Le problème, c'est que si sa boutique ne cartonne pas, elle n'a pas la possibilité de faire du E-Commerce et il sera difficile pour elle de vendre ses produits en pharmacie car – sans raison légitime - la confiance y est plus accordée aux produits américains et européens. En France, on bénéficie d'une structure solide et avons la chance d'être dans un pays organisé. 

Il ne faut pas attendre que nos considérations soient prises en compte par les grandes marques décisionnaires. Elles ne sont pas à notre place. Nous sommes obligés de faire les choses par nous-mêmes.

Peux-tu nous présenter la gamme Nappy Queen ?

BD : Elle se compose de 6 produits : un masque avant-shampooing, un shampooing doux, un shampooing clarifiant, un masque après-shampooing, un lait capillaire et un sérum.

Pendant 4 ans, nous avons utilisé la même formule puis nous l'avons fait évoluer. En 2015, le shampooing clarifiant a été renommé « shampooing purifiant ».

La gamme enfant a été lancée il y a 2/3 ans. L'année dernière (en 2018 ndlr) nous avons lancé une gamme pro pour les salons de coiffure avec les produits de la gamme en grand format.

La gamme Nappy Queen est produite exclusivement en France ?

BD : Oui, nous travaillons avec 2 laboratoires. Un dans la région lyonnaise et le second dans la région de Niort. Ils sont garants de la qualité de nos produits.

Pourquoi avoir choisi de développer une gamme spécifiquement dédiée aux enfants ?

BD : La première raison est que dans notre première formulation, nos produits contenaient des huiles essentielles. Les nouvelles formules déployées sur une partie des produits de la gamme n'en contiennent plus.

L'autre raison est que les parents aiment pouvoir faire le choix d'une gamme spécifiquement développée pour les enfants. Dans les faits, les tests sont beaucoup plus poussés concernant les produits dédiés aux enfants.

Il y a aussi une question pratique car la gamme pour enfants ne comporte que 2 produits : le shampooing 2 en 1 - qui est à la fois un shampooing et un démêlant – plus un lait quotidien. Cela permet de faire en sorte que le coiffage de la chevelure ne devienne pas un sujet mais un plaisir.

Quel produit préfères-tu dans ta gamme ?     

BD : Le sérum car je porte des locks en ce moment. Je l'utilise en cure sur les racines.

Avant ma période locks, mon produit fétiche était le lait capillaire pour bien hydrater les boucles.

Les shampooings, je les aime tous !

Le sérum huileux, produit phare de Bilguissa Diallo, fondatrice de Nappy Queen

Un nouveau produit est-il prévu ?

BD : Oui, un futur produit est prévu pour septembre prochain. Il s'agira d'un fixateur qui permettra tout en hydratant sans laisser de dépôt de plaquer la chevelure. Cela fait suite à une forte demande de clientes qui souhaitent n'avoir aucune mèche rebelle lorsqu'elles se coiffent en chignon par exemple.

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite prendre soin de sa chevelure crépue ?

BD : Tout d'abord travailler son alimentation : boire beaucoup et manger sainement - bio si possible - car l'équilibre alimentaire se reflète sur le cheveu.

Il faut ensuite utiliser les bons produits ; sans silicone, sans sulfate et sans solvant chimique qui correspond notamment à l'huile de paraffine contenue par exemple dans une certaine pommade verte.

De plus, il ne faut pas accumuler trop de produits différents. Il faut utiliser des produits cohérents entre eux.

En résumé, il y a 4 étapes à suivre :

- Laver et démêler quand le cheveu est encore mouillé

- Hydrater de préférence avec un lait capillaire ou avec un beurre si vos cheveux sont très crépus

- Puis sceller l'hydratation avec une huile.

En complément, on peut faire des bains d'huile(s) une fois par semaine.

Posté le : mai 28, 2019
Posté le : Blog
Auteur : Princesse Ameerah

Laissez votre commentaire